Bye bye les Philippines

Écrit par Rita Berrada.

Après un beau programme bien chargé entre la plongée, les sorties en mer pour découvrir les îles paradisiaques autour d’El Nido, et la virée en piste pour découvrir l’intérieur des terres, il fallait se reposer un peu J

Pas facile de faire la grasse mat à El Nido, car en fait, il n’y a pas d’électricité sur toute l’île entre 6h du matin et 2/3h de l’apm, autrement dit pas de ventilos et pas de possibilité de charger téléphone, ordi ou quoi que ce soit pdt ce tps là. On est en 2011 je le rappelle, ça changera sûrement…

Je me pose sur la plage, à l’ombre, la petite brise d’air fait du bien, au programme : ne rien faire ! J

Si, je me suis quand même motivée pour aller faire un massage relaxant d’une heure, ahhh ça fait un bien fou ! J Ben oui même quand on est backpacker, il n’est pas interdit de s’accorder des petits plaisirs de tps en tps ;)

Le soir, dernier repas à 7, avec le groupe d’amis rencontrés quelques jours avant. Le temps des au revoir… On aura quand même passé pas mal de tps ensemble et des moments vraiment magnifiques, c’est avec regret que je les quitte. Of course emails et contacts FB sont au RDV ;)

A 2

Le lendemain matin, je quitte El Nido, direction Puerto Princessa d’où je reprendrai ensuite un vol pour Manille (le vol d’El Nido à Manille était 4 fois plus cher !!)

By the way, voilà à quoi je ressemble en mode « backpacker » ou sac à dos. Mais bon je vous rassure : mon super gros sac à dos est super pratique et a aussi un machin pour être tiré, donc je ne le porte sur le dos que très très rarement, surtout quand je dois prendre les escaliers à vrai dire.

A 3

6h de van donc pour atteindre Puerto Princessa (PP). Je décide de passer une nuit d’escale là bas. Même guesthouse qu’à l’aller et  j’ai mm eu droit à la mm chambre J Needless to say qu’ici comme quasi partout aux philippines c’est douche froide uniquement, et quelque fois, comme dans cette guesthouse là il n’y a mm pas le psshht de la douche, juste un jet brut comme un tuyau d’arrosage J Anyway, à la fin l’essentiel c’est de se rafraîchir et de se nettoyer n’est ce pas ! ;)

Creuvée, cette nuit je dors avec les boules quies et le masque pour les yeux (car ici le coq pousse la chansonnette à nimpte quelle heure de la nuit ! J)

Le lendemain, je prends mon vol de PP à Manille. Mon avion est à 14h, il est 14h à ma montre et tjs rien, aucun signe de vie, aucune annonce et tout de monde est assis tout sagement comme si c’était tout à fait normal !! J Ayant un autre vol à prendre derrière, je vais qd mm me renseigner : on devrait avoir 1/2h de retard.

Bon finalement ça sera une heure, mais encore une fois j’avais heureusement pris un peu de marge ;) Pendant le vol nous survolons quelques îles et j’apprécie le panorama depuis mon hublot.

A 6     A 5

Arrivée à Manille, je mets 3 plombes à comprendre que c’est normal que je ne trouve pas mon vol : il faut que je change de terminal. Je me renseigne et on me dit que je peux prendre un taxi. Surprise je demande s’il n’y a pas une navette ?? Ah si si…

OK, après, j’ai compris pourquoi on m’a proposé le taxi ! J J’ai attendu 1/2h avant que la navette ne parte (on attend qu’elle se remplisse en fait), puis ce n’est pas juste à l’autre angle de l’aéroport, non non non, on sort carrément de la zone où on est, circule en plein centre ville de manille dans une circulation super bondée pendant env une 20aine de min avt d’arriver à l’autre terminal.

J’ai donc eu un très bref aperçu de Manille depuis la fenêtre de la navette : bondé, ça fourmille, pollué…rien qui donne vrt envie. Même les philippins que j’ai rencontrés m’ont dit que Manille c’était seulement  pour le shopping. Comme ce n’est pas l’objectif de mon voyage, I guess je n’ai rien raté ! ;)

Une fois arrivée au bon terminal, tout prend 3 plombes : l’enregistrement, la police… tout ! Le plus drôle c’est qu’à l’enregistrement, ce sont les bagages qui font la queue pour les passagers. Le mec vient chercher ton bagage pendant que tu fais la queue, il le positionne, puis quand vient ton tour tu le récupères et vas au comptoir. Bref, assez curieux comme organisation je trouve, I still don’t get it ! J

A 7

Cette fois, mon vol n’a pas de retard, je voyage avec Qantas (tous mes vols d’ailleurs), qui est la compagnie nationale australienne.

Pour le plateau repas de l’avion, j’ai droit à un kitkat en dessert, mais pas n’importe lequel ! comme le bon vieux kit kat qu’on avait au Maroc, vous vous souvenez ? avec le papier alu ? ah les bons souvenirs J mais bon j’étais quand même déçue, il était pas aussi croustillant que dans mes souvenirs.

A 1

Autre anecdote on board : je suis allée aux toilettes et impossible de faire couler l’eau, j’ai essayé de passer ma main sous le truc, cherché le bouton partout (ce qui a fini par ouvrir une trappe technique vu que j’ai touché un truc qu’il ne fallait pas…) au bout d’un quart d’heure je ressors les mains pleines de savon en demandant si l’eau fonctionnait correctement ? la nana m’a regardée comme si je descendais men jbel vrt !! (pr les non moroccan speaking : comme une campagnarde tout droit sortie de sa brousse) : en fait il fallait appuyer sur la tête du robinet tt simplement !! j’avais jamais encore vu ce système. Bref, je me suis trop tapée la honte, c’était trop drôle ! :)))

Ça y est je suis dans les airs, bye bye les philippines !

En résumé

Les philippines, je dirai que c’était ma dose de soleil, plage et mer ; pile ce que je voulais pour démarrer ce break de 3 mois. J’ai eu super beau temps (seulement 3 petites averses en 17 jours), même parfois trop chaud et trop ensoleillé, mais bon au moins, je suis bronzée maintenant ! J

Ce que je retiendrai le plus : les philippins surtout !! Vraiment des gens adorables qui ont un sens du service extraordinaire, très friendly, très attentionnés, très ouverts, parlant très bien anglais ! … des plages et des îles juste SUBLIMES !! … la rencontre d’autres voyageurs, de supers bons moments partagés !

Un pays riche qui regorge de ressources et qui mériterait une 2ème visite : Bohol, Donsol, Rice Terrace, Coron … figurant sur ma prochaine liste ;)

En revanche, les transports, ça prend vraiment beaucoup de temps aux Philippines…parce que ben c’est un archipel, donc ça fait quand même du trajet dès qu’on veut passer d’île en île, et puis tous les vols sont centralisés au niveau de Manille, ce qui rallonge considérablement les choses.

Sinon, un peu déçue par la bouffe.. pas mauvaise, mais bon pas non plus délicieux. Je me suis nourrie, plus que mangé avec plaisir et gourmandise. Ben oui, quoi ? la bouffe c’est important quand même J

Voilà donc, les Philippines, une destination que je recommande vivement pour un trip îles plages paradisiaques…mais il ne faut pas être pressé, prendre son temps et ne pas avoir bcp d'attente par rapport à la bouffe locale ;)

Comments

  • No comments found
Please login to comment

Visit the new site http://lbetting.co.uk/ for a ladbrokes review.