Cusco et la vallée sacrée, j’aime et j’aime pas

Écrit par Rita Berrada.

Direction Cusco, probablement LA destination qu’aucun voyageur au Pérou ne rate, car berceau et témoignage de la civilisation Inca, et aussi point de départ pour le fameux Machu Pichu et la vallée sacrée, qui porte ce nom car traversée par le « rio urubamba » considéré comme sacré, car l’eau est très importante à la vie. Bon j’avoue, c’est un peu light comme explication J mais c’est tout ce que j’ai réussi à obtenir de la guide à qui j’ai posé la question, et j’avoue que je n’ai pas fait plus de recherches (je rappelle, l’histoire n’étant pas un grand sujet de passion pour moi).

En tout cas, pour ma part, le bilan de mes quelques jours à Cusco et environs reste un peu mitigé…

Le côté positif :

La ville a beaucoup de cachet, avec ses toits en briques rouges, ses pierres anciennes, ses collines environnantes, ses fontaines et ses places…

cusco panel

dont la fameuse Plaza de Armas, avec l’imposante cathédrale, les petits balcons des cafés et restaurants autour.

Image00016     Image00015

Image00014     bal

Ce n’est certainement pas un hasard si elle a été classée patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco en 83.

Image00017

Le sightseeing bus vous emmène jusqu’au Christ (une petite réplique miniature de celui de Rio J, offert par les palestiniens au Pérou pour remercier le pays d’avoir accepté d’accueillir des réfugiés palestiniens. Plutôt touchante cette histoire, je ne savais pas que le Pérou était un ami de la Palestine.

Image00022     Image00021

Cette plateforme offre une très jolie vue panoramique sur la ville.

Image00020

Petite anecdote, on n’arrête pas de vous rappeler que le drapeau de Cusco, représentant un arc en ciel est à ne pas confondre avec celui de la communauté gay.

Image00005

Voilà ça c’est pour la ville, sinon, ce que j’ai aussi bcp apprécié c’est le petit déj à l’auberge qui était top !! Oui, je sais, on passe du coq à l’âne, mais la bouffe pour moi, pour ceux qui ne l’auraient pas encore remarqué, c’est hyper important ! J

Quand ça fait 2 semaines, que  le petit déj des auberges se résume à du pain avec de la confiture et que là on a le droit aux œufs, cornflakes (des smacks bien sucrés en plus J), et même des pancakes en supplément, tout de suite ça rend le réveil bcp plus sympa ! J

Image00001     Image00004

Idem, la douche était vraiment chaude avec un débit puissant, bref tout ce qu’il y a de plus normal, mais encore une fois très appréciable quand on a expérimenté plusieurs douches à peine tièdes, avec un maigre filet d’eau.

Sinon, pour revenir à des choses un peu plus conventionnelles, la visite des salinas de Maras offre un paysage magnifique ! Plus de 3000 bassins de sel enclavés au milieu des montagnes. Le sel provient d’une source naturelle salée, dont l’eau se déverse dans les bassins par un système de « petits ruisseaux » naturels. Tout ça datant de plusieurs siècles… On peut même voir quelques travailleurs à l’œuvre… ça n’a pas grand-chose à voir, mais ça me rappelle quand même la vue sur les bassins des tanneurs à Fès.

Image00010

 

salinas

L’explication sur le travail de la laine est intéressante, avec toutes ces méthodes artisanales (utilisation de plantes pour coloration et lavage…)

Image00003

Les routes offrent souvent de très beaux points de vue aussi.

ROUTE

Le site de Moray est assez impressionnant aussi. Il témoigne du système agricole des incas : un système de « terrasses » où chaque terrasse a son propre micro climat, permettant la culture de plusieurs variétés. Aussi, ce système permet l’acheminement de l’eau par gravitation…

Image00011     Image00012

Avec un site naturel autour, magnifique, qui donne envie de partir pour une petite rando ou une balade à cheval ;)

Image00014

Il y a aussi eu Pisac, toujours des terrasses agricoles Inca

Image00023

Et jolie vue sur les montagnes

Image00020

Image00024Puis Ollantaytambo, les terrasses cette fois ne sont pas agricoles mais servent de fortification pour protéger le temple du soleil, qui permettait d’avoir une indication par rapport au temps à l’époque où les horloges n’existaient pas. Il y a aussi pas mal d’histoires sur des tombes enfuies dans la montagne, des constructions en pierre qui servaient de garde manger avec un système de réfrigération naturelle, des visages sculptés dans la roche des montagnes…

Image00025     Image00026

Bon désolée, je ne vais pas vous fournir tous les détails sur toutes ces techniques incas fort admirables, car même si je voulais, j’en serai incapable J Ce qui est sûr c’est que tous ces sites témoignent de l’ingéniosité des incas.

Les sites incas revêtent aussi une grande dimension spirituelle avec un respect religieux à « Pachamama », « Madre Tierra », une grande place au soleil, avec tous ces temples du soleil que l’on voit, plus toute la symbolique animale (puma, condor….), ainsi que les 3 regles dór Inca : ne pas voler, ne pas mentir et ne pas ètre paresseux.

Pour changer un peu des ruines, j’ai aussi été visité le musée du chocolat à Cusco, ce que je savais pas c’est que le Pérou est aussi producteur de Cacao, bon certes il ne représente que 1,4% de la production mondiale, quand en parallèle, il représente environ 35% de la production mondiale de Coca (servant à la cocaine), le parallèle est rigolo J. Anyway, je ne pouvais pas laisser passer cette opportunité de m’immerger dans le monde du cacao, je me suis même inscrite à un atelier de 2 heures, de confection de chocolat. Sans aucun doute un moment fort de ce séjour à Cusco !! J’étais heureuse comme une enfant ! J Dès l’entrée dans ce musée, l’odeur délicieuse du chocolat m’envoute, ensuite, je suis assidument toutes les explications du très sympathique chef, sur la naissance du chocolat, du cacaotier à l’emballage et je m’applique assidument pour fabriquer le meilleur chocolat au monde : le mien, que je déguste avec tellement de plaisir ! J

choco

Il y a aussi pleins de petits salons de thé assez charmants, offrant des pâtisseries et desserts assez alléchants, j’ai aussi croisé un glacier nommé « Amorino » mais ça n’était pas tout à fait le même que celui qu’on trouve à Paris, et même à Casa maintenant ! Pour ceux qui ne connaissent pas, courez y ! J

Image00002 Image00003     Image00012

Enfin, quelques personnages sympathiques croisées sur mon chemin : la 1ère a insisté pour que je lui achète des petits porte clés, en m’invitant à m’assoir à côté d’elle sur le banc…elle a ensuite fait un grand sourire pour notre selfie ! J La deuxième, bcp moins authentique a insisté pour prendre une photo « touristique », j’ai accepté.

Image00010     Image00006

J’ai aussi recroisé Ben, l’australien avec qui j’avais fait la rando à Huaraz. De passage à Cusco en même temps, on s’est retrouvé le temps d’un repas pour se raconter nos péripéties de voyage respectifs, et nos projets sur la comète post chômage, de vrais fous rires au RDV, un très bon moment !

Ça c’est pour la partie sympa !

Le côté un peu moins positif J

Pour la partie moins sympa : il fait quand même assez gris et froid, bon ça à la limite, ça fait partie de l’ordre normal des choses…

Par contre ce que j’aime beaucoup moins c’est le côté ULTRA touristique !! Et ça se ressent ! L’accueil dans les auberges n’est pas du tout le même (ici chab3ine touristes, ce qui les « autorise » à faire ce qu’ils veulent !). Aussi, on essaie à tous les coups de vous refourguer des trucs : menus turisticos aux restaurants, visite de la 1ère puis de la 2ème puis de la 3ème usine de vêtements fait en laine d’Alpaca ou de fabrication de bijoux en argent…

Mais ce qui m’a le plus dérangé c’est la horde de bus qui déboule dans les ruines incas, dans chacun une trentaine de « toutous » qui suivent le guide avec son petit drapeau. Hop hop, à peine arrivés, qu’il faut vite repartir… Pfff, moi perso « ça me fatigue » tout ça ! Je l’ai fait parce que : 1. Solo organiser des visites sans « tours » c’est quand même bcp plus compliqué et 2. Ben une fois qu’on est là, c’est quand même dommage de ne pas visiter les sites principaux.

Image00027     Image00004

Mais très honnêtement, ce n’est certainement pas la partie du Pérou que j’ai préférée, malgré sa grande popularité ! Bien sûr je ne regrette pas toutes ces visites, mais elles ne feront pas partie des moments forts de ce voyage.

Comments (2)

  • Guest - Let's Travel Happy

    In reply to: # 24 Report

    Oui les salinas, c’est pas loin de Cusco, va faloir que tu y retournes ;) Merci pour ton petit mot. Bises !

  • oh wow, on a pratiquement les memes photos haha :) par contre je suis trop jalouse, on avait pas visité les salinas de Maras, est-ce-que c'était proche de Cuzco ??? C'est vraiment joli, et tu as raison ça rappel un peu les tanneries de Fes :)
    Tu n'as apparement pas aimé le musée du chocolat, nous avions par contre fait le musée du coca et celui des incas, on avait beaucoupé aimé !

    et tes photos sont superbes !! gros becs mouaaaah

Please login to comment

Visit the new site http://lbetting.co.uk/ for a ladbrokes review.