Passage mémorable à Chivay

Écrit par Rita Berrada.

Mon passage à Arequipa était surtout motivé par la découverte du Canyon de Colca. Profond de 3400 m il était autrefois considéré comme le canyon le plus profond au monde, jusqu’à ce qu’il soit détrôné par son voisin le Canyon de Cotahuasi, 3535 m.

L’excursion au Canyon de Cotahasi étant plus compliquée car plus loin, moins de volontaires…j’opte donc pour le Canyon de Colca.

Là il y a plusieurs options : y aller en une journée, en bus, le voir d’en haut depuis le mirador et repartir (exclu !) ; y aller pour 2 jours/ 1 nuit, incluant des randonnées … (un peu speed) ; y aller pour 3 jours/ 2 nuits, rythme plus lent, pas plus de 4 h de marche par jour, ça ça me parle beaucoup plus ! ;)

Ceci dit, je n’ai jamais fait d’overnight trek, cad plus d’une journée de trek, qui suppose de dormir sur le trajet (ah si on peut compter le toubkal dans cette catégorie, mais bon c vrt pas une référence cette expédition J) Anyway, je décide donc de me lancer à l’aventure.

Le tour classique part donc d’Arequipa à 3 heures du mat, pour environ 5 heures de bus avec quelques arrêts avant de démarrer la randonnée pour les 3 jours suivants.

Moi, j’avais lu qu’un des villages qu’on traversait en bus (Chivay) pendant ce tour était intéressant, notamment par la présence d’un observatoire des étoiles et de sources naturelles d’eau chaude. Je décide donc d’aller y passer une nuit, ce qui fait que je dois négocier une version personnalisée du tour, où je ne pars pas d’Arequipa, mais où on passe me chercher directement à Chivay. Bref, un truc un peu compliqué, mais je suis convaincue que mon idée un peu originale, est une bonne idée ! En plus, je gagne le droit de dormir jusqu’à 6h du matin au lieu d’un réveil à 3h du mat à Arequipa, pas mal hein, J

Non sérieux, en théorie mon plan a l'air top! Limite à ajouter à la liste des tours proposés par l’agence ! Bon ça c’était la théorie ! J En pratique, le bus de midi d’Arequipa pour Chivay que je voulais prendre est full, je me retrouve à prendre le 1er dispo suivant : 15h, après un A/R en stress à l’auberge d’Arequipa pour un problème de change ... Bref, je finis par monter dans ce bus ! J’ai un siège à la toute dernière rangée du bus, celle ou il ya une longue banquette de 5 personnes, j’étais prise en sandwich entre 4 péruviens.

L’état du bus et de la route, plus fidèle à ce qu’on pourrait imaginer des bus « à l’aventure », on est loin des trajets Oltursa! On met 4h pour arriver au lieu des 3 théoriques pour seulement 160 km à parcourir ; autant dire que pour les sources d’eau chaude, c'est raté!

Il fait déjà nuit quand j’arrive, il y a quelques gouttes de pluie et le est ciel assez nuageux, dc je suis assez pessimiste pour les étoiles… mais je vais qd mm aller tenter vu que je suis la.

Le best of de l’histoire c’est l’état du village, il y a presque pas de goudron, ce sont des espèces de petites rues « pisteuses », sombres, désertes…je me demande vraiment où j’ai atterrie ! Je ne m attendais pas du tt a ça!

Elle est super pourrie la photo mais ça donne une idée de l’ambiance…

Image00002

Je prends possession de ma chambre (une chbre immense pour moi toute seule au prix d’un dortoir en ville, bon ben j’aurai au moins gagné ça J) Puis je me dirige vers l’observatoire des étoiles, qui se trouve au sein d’un hôtel assez classe, à genre 3  minutes de là où je suis, mais j’ai demandé 4 fois à la réception s’ils étaient sûrs que je pouvais y aller à pied sans crainte ??! Je finis par prendre mon courage à deux mains pour y aller, franchement, c’est assez indescriptible, mais c’est glauque ! pas forcément dangereux, mais juste glauque.

A la réception de ce fameux hôtel classe, je trouve une touriste assise sur un sofa, en train de respirer dans une bouteille d’oxygène… ah c’est vrai ! le mal de l’altitude ! Pour moi lhamdoullah, je ne le ressens plus du tout (bon sauf quand je grimpe une pente, là c’est sûr, je m’essouffle hyper vite…en mm tps, je m’essoufflais aussi super vite quand je montais à pied les quelques étages de mon immeuble à Casa J)

Anyway, le guide de l’observatoire finit par arriver (btw, je suis la seule volontaire pour l’observatoire) ; il se trouve que la guide est est une jeune française installée ici après s’être amourachée d’un péruvien qui tient une boîte de nuit dans ce village (sérieux ?? il y a vrt une boîte de nuit ici ?? je suis scotchée !). Elle me confirme que le ciel est trop nuageux, qu’on ne peut pas voir grand-chose (brillante ma super idée d’observatoire des étoiles, y a pas à dire ! J). Elle me propose tout de même de me faire un petit tour à pied de la ville. Humm, très franchement, je ne suis pas tout à fait rassurée, vu ce que j’en ai vu de « cette ville », mais bon la jeune femme habite ici depuis 11 mois, elle doit quand même maîtriser ; et puis franchement, je me sens déjà tellement dans la 5ème dimension, que ben, autant pousser le truc jusqu’au bout…

Image00001On part donc pour une petite vingtaine de min autour du village, dans le centre, il y a tout de même quelques personnes, des petites baraques à bouffe et la Plaza de Armas (encore une, je vous ai dit qu’il y en avait une dans toutes les villes du Pérou, J) est à peu près le seul endroit « potable » de la ville, avec une fontaine au milieu, la cathédrale en face, et quelques sculptures sympathiques.

Image00003

Je remercie ma guide qui me raccompagne jusqu’à mon hôtel et je vais me coucher avec un peu d’appréhension j’avoue… Car entre l’auberge vide à Arequipa et le fiasco de cette fameuse escapade à Chivay, je me dis « Ahh si je me retrouve toute seule à faire le tour dans le Canyon de Colca à dormir dans des villages aussi sympathiques, ça va être « fun » ! J Je croise donc les doigts pour la suite…

Toutes mes excuses pour ce récit pas glorieux pour la ville de Chivay, mais très probablement qu’une arrivée de jour doit pas mal changer l’expérience ! ou pas J

Image00004     Image00005

Comments

  • No comments found
Please login to comment

Visit the new site http://lbetting.co.uk/ for a ladbrokes review.