18 juin : Kuala Lumpur

Écrit par Rita Berrada.

Arrivée à Kuala Lumpur, je suis carrément fracassée, comme un zombie, c’était tout de même 2x7h de vol + 5h d’escale dc pas rien, puis il a fallu attendre le bagage un temps infini et qd il arrive, il n’y a plus le cadenas ! alors que je suis sûr de l’avoir mis en partant.

Ils l’ont fait sauter ? J’ouvre, oui oui c’est sûr ils l’ont fait sauter : la poche intérieure est ouverte, mes affaires sont sans dessus dessous, il y a clairement eu fouille du bagage…Coup de panique : vérifier si j’ai tout, je pense aux trucs de valeur : mes sous, ma carte, mon PC, mon app photo sont sur moi ; par contre j’ai planqué la caméra waterproof que m’a prêté papa dans mon sac !! Gros coup de stress, énorme !! je cherche partout, en me disant « les salops ils l’ont pris », puis je me rappelle que je l’ai mis dans un sac plastique avec mon masque et mon tuba, caché dans une petite housse, ouff elle est là, ils l’ont pas vu ; le plus grave est évité alors.

Après, je commence à me faire des films que aziza m’a inspiré merci ! :-) « et si ils m’ont mis un truc dans mon sac… ?? »

Bon je sors de là, 1ère mission à l’aéroport je rachète un cadenas

Arrivée à l’auberge, je vide ma valise et la fouille de fond en comble, pas de substance illicite :-), tout y est à priori sauf une petite boite à bijoux où il y avait 3 boucles d’oreilles et une gourmette mais tout que de la fantaisie, rien de valeur, ils st vrt cons !!

Morale de l’histoire : ne jamais laisser des choses de valeur dans sa valise, sinon lui mettre l’espèce de film plastique autour, j’ai remarqué que bcp de voyageurs faisaient ça.

Bref, je prends une petite douche pour reprendre mes esprits, j’ai pris un lit dans un dortoir de 4 nanas pour ce soir mais au milieu de l’apm il n’ya personne.

La guesthouse est très correcte, très clean, mais les gens qui y bossent ne sont pas spécialement accueillants, le minimum syndical. J’espérais pouvoir acheter mon ticket de bus pour demain directement à la réception, mais non, faut aller à la gare routière…

Je sors la chaleur est écrasante, mm sil est déjà 5h et demi de l’apm, je suis dans le quartier de chinatown, mais pas la force d’aller me balader dans les marchés…

Je me dirige direct vers la gare routière qui est à 10min à pied, je marche, ouff c’est écrasant tout ce monde, toute cette pollution… je transpire déjà bien sûr, welcome en Asie !

Je me retrouve devant une 20aine de comptoirs de compagnies de bus, j’achète mon ticket chez l’une d’entre elles, en me souvenant avoir vu le nom sur mon guide ; sauf que je me rends compte plus tard que sur le guide la compagnie dont ils parlaient s’appelait « nice » et moi j’ai pris chez « super nice » et apparemment ça n’a rien avoir ! :-) Bon super, j’espère que ça sera pas trop pourri demain !

Bon allez, une fois fini cette corvée, je prends le métro pour me rendre à KL Tower, la tour de télécom à partir de laquelle on a une belle vue sur la ville.

Le métro de KL est tjs aussi agréable (j’ai déjà visité KL il y a de cela 5 ans je crois, lors de mon 1er voyage en Thailande ). Il est climatisé, mais surtout ce qui est impressionnant c’est que c’est un monorail qui circule au milieu des building en hauteur, c’est vrt pas mal comme balade !

Arrivée à la station soit disant la plus proche, je marche pendant 15 ou 20 min avant d’arriver au pied de la fameuse Menara KL. Il fait déjà nuit ! :-)

L’arabe est omniprésent : aussi bien parlé par les gens que dans le écriteaux, c’est marrant, je n’avais pas du tout relevé ça il ya quelques années.

          

Bon la KL Tower, c’est pas mal, mais bon de nuit, on voit surtout plein de lumières, c’est peut être mieux de jour … En plus, à travers les vitres difficile de prendre de belles photos…

Sans compter bien sûr les gens à qui tu demandes de te prendre en photo et ils te prennent 1, 2 puis qd tu récupères l’appareil il n’y a rien ! Je suis sûre que ça vous ai déjà arrivé de tomber sur des boulets comme ça ! :-)

Vous vous contenterez donc de photos sans moi, prises de l’observatoire de Menara KL Tower donc , à 275m de hauteur si j’ai bien retenu.

     

Une fois redescendu de là, la jauge d’énergie atteint son minimum, je n’envisage mm pas de refaire la longue marche jusqu’au métro et prends un taxi juqu’aux Petronas Tower. Les 2 tours jumelles symboles de KL. Il y a quelques années j’étais montée en haut, il faut prendre un ticket la veille et arriver très tôt le matin, là je voulais juste les revoir de près.

Je dois dire que même déjà vues, elles restent vraiment impressionnantes tant elles sont imposantes !

Derrière les tours se dresse une place avec des fontaines et un batiment éclairé, joli

Retour à Chinatown ensuite, il est déjà 9h passé, mais en fait ? je n’ai ni mangé ni bu depuis l’avion !! Carrément zappé avec le déclage, la fatigue, la chaleur…

Je vais au central market, à 2 pas car on m’a dit qu’il y avait un food court là dans. C’est joli le Central market : un marché couvert avec plein de petites boutiques qui vendent des trucs locaux, pas la force de shopper… je me dirige direct vers la bouffe

Les restaus sont vides, c’est glauque à mourir, je sors de là et vais voir dans les rues à côté ; objectif étant de manger à proximité en marchant le minimum ! :-)

J’attéris dans un truc où il y a un peu de monde et je prend un truc que je connais pr prendre le min de risque : « nasi goreng » c’était franchement pas bon, j’ai mangé juste un peu de riz sans les trucs assez inidentifiables qu’il y a là dans puis je me suis acheté une glace et de l’eau et le tour est joué.

Je descendrai bien un couscous là, mais bon ça sera pas pour ce soir J

Voyons le positif : si j’arrive à maigrir un peu avec ce voyage, ça ne me fera que du bien !

Rentrée à l’auberge pour écrire mes récits et me reposer…

 

Comments

  • No comments found
Please login to comment

Visit the new site http://lbetting.co.uk/ for a ladbrokes review.