Puerto Varas, ça aurait été mieux sous de meilleurs cieux

Écrit par Rita Berrada.

Après les super journées tout confort passés avec la familia à Santiago et Valparaiso, je reprends le bus le soir de leur départ, 12h de trajet, rien de mieux pour se remettre tout de suite dans le bain « voyage routard » ! J

By the way, autant au début de mon voyage, au Pérou notamment, j’avais un peu de mal à « prendre le rythme », je fatiguais super vite : physiquement (à cause de la marche, des randos, de l’altitude), mais aussi moralement (de devoir réfléchir à chaque instant d’où dormir, que faire, quel bus prendre.. être tout le temps, dans l’organisation du jour pour le lendemain, bouger tout le temps…) autant là, après 1 mois et demi de vadrouille, c’est bon, je suis comme un poisson dans l’eau, ça c’est cool J

Arrivée donc à Puerto Varas, au nord de la Patagonie chilienne ; le plan c’est d’y faire quelques randos puisque la ville est entourée de parcs nationaux réputés très beaux, puis prendre quelques jours plus tard un ferry/cargo (pas les tout gros, un petit) pendant 4 jours – 3 nuits (une sacrée aventure !) pour traverser toute la Patagonie chilienne jusqu’au Sud, via les fjords, et enfin, arriver à Puerto Natales où je pourrai faire quelques jours de randonnées dans le très connu parc « Torres del Paine ».

Voilà, ça c’était « le plan » à peu près dans ma tête ; avec éventuellement l’option de faire une petite escapade en Argentine à certains points de frontière chilienne très proches, si j’ai le temps.

A l’arrivée à Puerto Varas, mon « plan » commence à être un peu compromis… il pleut, il fait super gris, bon, ben on va voir comment ça va se présenter.

Je m’installe dans mon auberge, super cosy avec cheminée, chauffage et tout le confort (c’est déjà ça de gagné ! J), je sors manger un bout (la bouffe, ça me remonte toujours le moral, même avec la plus grande grisaille J) et là, grande surprise, la pluie s’arrête et le ciel se dégage un peu. Super ! Je me dépêche donc de sauter dans le bus public pour aller à l’entrée du parc national. Je m’arrête pour voir les « saltos de Petrohue », de très jolies cascades, qu’on peut observer, depuis un petit parcours de passerelles en bois suspendues.

Image00003   Image00012   Image00014

Image00013

Passage par un petit pont au dessus d’une très jolie rivière, sur le chemin.

Image00008

Le ciel reste trop nuageux pour voir le sommet des montagnes enneigés mais on devine un peu…et on imagine ce que ça peut donner par ciel bleu, ça doit être magnifique !

A la sortie de ce parc, je me dirige vers le bord de la route pour attendre le bus public, et là une bonne dame vient me voir pour me proposer de profiter du transport touristique qui a emmené un autre groupe ici et qui repars aussi en ville. L’avantage c’est que j’ai le droit à quelques stops intéressants sur la route, et au service d’un guide. Après une petite négo pour obtenir un super prix (quasi le même que le bus public), je me joins donc à ce petit groupe dans leur mini van.

On fait un stop au « Lago Todos los santos », où je marche un peu au bord du lac, joli ! Même si encore une fois la météo n’est pas tout à fait favorable, mais franchement, je m’estime heureuse, parce que c’est tout de même beaucoup mieux que la pluie du matin.

Image00016

 

Image00017

Autre stop à la « laguna verde », bon on est loin de celle de la Bolivie, elle est assez petite, et sa couleur provient des algues qui se trouvent dans l’eau…ce qui était joli aussi c’était la petite plateforme juste après, suspendue au dessus du lac, avec une très belle vue, quasi « immergée ».

Image00020   Image00022   Image00021

Au retour en ville, je profite un peu de la baie de Puerto Varas, c’est joli, mais ça a un cachet très européen je trouve (un peu à la Europe du nord), on ne se croirait pas trop en Amérique Latine. Apparemment ici, c’est influence allemande, liée à l’histoire des conquistadors…

Image00024   Image00007   Image00001

Image00006Le soir, je papote avec pas mal de voyageurs à l’auberge, dans la petite salle à manger, super agréable, ici c’est ambiance familiale. Je fais même la connaissance d’un « papi » trop marrant avec ses bretelles, qui traîne en auberge, on se demande presque s’il ne s’est pas perdu ? J Non en fait, ça fait 4 ans qu’il s’est mis en tête d’apprendre l’espagnol, et de faire chaque année 2 voyages de 2 mois chacun dans un pays hispanophone pour pratiquer. L7ayate !! J Le Chili, c’est le 2ème voyage de cette année, au printemps, il était en Andalousie et en a profité pour faire un petit tour au Maroc.

Je papote aussi avec le proprio de l’auberge, Pierre, un français, ex sciences Po reconverti dans le tourisme depuis son installation au Chili il y a 7 ans, super intéressant !

Enfin, au moment d’aller dormir, je fais la connaissance de ce couple, lui américain, elle mexicaine, ils sont trop chous, ont 2 lits superposés (comme dans tous les dortoirs quoi), mais dorment ensemble dans le même lit simple du bas J

Le lendemain, je me réveille motivée pour la rando de 6h dans le parc national, mais le temps en décidera autrement. Non seulement il fait gris, moche et froid, mais en plus, c’est pluie NON STOP !! mais vraiment, ça ne s’est pas arrêté 5 min… La mauvaise nouvelle, c’est que les prévisions météo pour les jours suivants ne sont guère mieux L Quelques minutes de réflexion et je mets en route un plan B. Je mets mon imper, couvre mon petit sac à dos de la housse imperméable et sors sous la pluie, pour acheter un ticket de bus pour quitter cette ville !

Image00026   Image00027   Image00028

Bariloche en Argentine n’est qu’à 5h d’ici, autant dire, qu’après les lonnnngues heures de bus passées précédemment, c’est la porte à côté ! J En plus, paraît il que de l’autre côté des Andes, la météo est plus clémente. Un seul départ par jour, trop tard pour aujourd’hui, tant pis, ça sera demain matin. J’irai passer 2 jours à Bariloche puis je reviendrai ici en espérant que le temps s’arrange pour prendre le bateau et suivre le plan de la Patagonie chilienne…

Le reste de la journée, je la passerai à boire des thés et à manger dans des cafés/ restaurants tout cosy, chauffés en observant la pluie depuis la fenêtre et en profitant de la connexion pour mettre en ligne quelques nouveaux articles sur le blog.

10388180 10154796715385154 6183824693309642193 n     Image00005

Comments

  • No comments found
Please login to comment

Visit the new site http://lbetting.co.uk/ for a ladbrokes review.