Lipez/ Uyuni, juste WAWW!

Écrit par Rita Berrada.

Après de longues hésitations, je décide de faire mon petit tour dans le sud de la Bolivie à partir de Tupiza et non Uyuni (merci pour les conseils des prédécesseurs qui se reconnaîtront ;)

Plusieurs avantages à faire le tour depuis Tupiza plutôt que Uyuni : il y a beaucoup moins de monde qui le fait dans ce sens, donc beaucoup moins de jeeps dans les stops, pas d’effet « usine à touristes ». On passe aussi une journée de plus dans cette magnifique région : 4 jours au lieu de 3 et on finit en beauté par le salar.

Petits inconvénients, qui n’en sont pas vraiment : ça coûte un peu plus cher que de partir d’Uyuni, mais ça vaut tellement le prix !! C’est moins pratique pour rejoindre le Chili si nécessaire, comme dans mon cas, mais vous rajoutez une bonne grosse journée de transfert à la fin et quelques dollars et vous y êtes.

Sinon, généralement, on arrive à Tupiza de bon matin (5h30 pour moi) après une nuit de bus. Il est donc préférable d’avoir « pré réservé », un mail suffit, auprès d’une agence, pour un départ le jour même. 2ème petite astuce, négocier avec l’agence de « vous héberger » de 5h30 à 8h du matin, ce qui m’a permis de me poser tranquillement dans le hall de l’hôtel où l’agence a ses bureaux plutôt que de rester dans la station de bus hyper glauque. 3ème astuce : même si l’hôtel en question se trouve à 2 pâtés de maison de la station de bus, prendre un taxi (avec écriteau taxi dessus, car vous aurez plein d’autres propositions), refuser que quelqu’un d’autre monte avec vous, même si ce n’est qu’un pote du chauffeur, et payer une modique somme pour arriver 1min 30 plus tard, plutôt que de marcher seule dans les rues désertes et encore sombres de la ville à cette heure ci. Bon ça c’est les précautions de base du voyage solo féminin, le tout ayant été vécu exactement comme ça J

Voilà, ça c’est pour le côté pratique. Maintenant, passons aux choses sérieuses !

Au programme : 4 jours de road trip en jeep, environ 1200 km à parcourir, pour découvrir la région sud de la Bolivie, entre l’Argentine et le Chili. Circuit rose sur la map ci-dessous, en grande partie à l’intérieur de la réserve naturelle protégée « Eduardo Avaroa »

MAP

La jeep 4x4, c’est vraiment pas que pour faire joli ! On traverse des déserts, des rivières, des pistes ultra cabossées, le tout, sans trop sentir les secousses franchement, c’est la 1ère fois que je me rends vraiment compte de l’intérêt d’un 4x4 ; le terrain étant idéal pour ça!

PANO JEEP

Dans la jeep il y a généralement entre 4 et 6 passagers. Nous n’étions que 3 : Stéphane et Stéphanie, un couple de jeunes belges super sympathiques avec qui je me suis très bien entendu (pour une fois ça n’a pas été compliqué de retenir leurs prénoms J). L’agence a d’ailleurs essayé de nous faire payer un supplément parce que nous étions en sous effectifs, mais c’était sans compter mon super discours de négo en espagnol ;) Déjà qu’on n’a pas payé le moins cher non plus, il n’était pas question qu’on paie encore plus. On a donc réussi à partir au prix initialement annoncé.

Nous voilà donc partis avec Raoul chauffeur/guide, qui conduit très bien mais aussi bavard qu’un poisson rouge, on ne peut pas vraiment dire qu’il ait vraiment pris à cœur son rôle de guide, ni mes tentatives de copinages. Enfin, la cuisinière Mabella, qui a du recevoir comme consigne de nous « gaver », c’est ainsi qu’à chaque repas, nous avions au moins 3 féculents, genre riz, patate et lentilles !! Ou encore des combinaisons complètement improbables comme des pates au persil et aux œufs, oui oui des œufs à la coque en morceaux à l’intérieur des pates…Les meilleurs moments c’était les goûters, toujours surprise, genre au milieu de la matinée, elle nous sort un petit yaourt et des oréos ; l’apm, on a eu droit à des sucettes (il fallait voir nos têtes d’enfants trop happy, à choisir pomme ou fraise, puis à rigoler de nos bouches qui devenaient toutes colorées), en fin d’apm c’était carrément tea time, avec des biscuits et tout…Bref, ce n’était pas de la haute gastronomie mais le moins qu’on puisse dire c’est qu’on n’est pas morts de faim ! J

Les présentations étant faites, on peut y aller ! Ready ? J

Au programme du 1er jour, on longe des canyons magnifiques, des routes merveilleuses, des montagnes de toutes les couleurs (remplies de minéraux), il y a déjà les étincelles dans nos yeux.

PANO ROUTE D1

On visite quelques ruines Inca, bon après le passage au Pérou, ce n’est pas vraiment ce qu’on retient ici mais bon.

Image00014

Vers le milieu de l’apm, genre 16/ 17h, les nuages s’accumulent et d’un coup tempête de neige, comme ça, sans préavis ! J Paraît-il que c’est très courant qu’ici le tiempo soit un peu loco ;) Le plus impressionnant, c’est qu’en à peine un quart d’heure, tout était recouvert de neige, avec un nouveau paysage tout blanc qui s’offre à nous, même si accompagné aussi d’un brouillard assez épais.

Image00015     Image00005

Quelques minutes plus tard, arrivés au highlight de la journée, la laguna Morejon, le ciel s’éclaircit, comme par magie, on sort sous un soleil radieux admirer cette magnifique lagune, entourée de terre enneigée..waaaw, c’était magique !

Image00008     Image00019

 

Image00017

Bluffés, nous n’avions encore rien vu, ça ce n’était que l’apéritif !

1ère nuit dans un petit village du parcours, chambres sommaires. On est à 3 dans une chambre avec 6 lits et étant donné le froid de canard qu’il fait ici (car tout se passe à environ 4000 m d’altitude), on pique les couvertures des autres lits, ajoute notre sac de couchage (loué pour ma part), superpose les couches de pantalons, pulls, chaussettes…et nous momifions pour une bonne nuit de sommeil, la tête dans les étoiles (enfin pas littéralement, on avait un toit, vous avez compris ! J).

Image00004

Cette première nuit nous permet aussi de faire la connaissance de Naomie et Jonathan un couple german/british, partis avec la même agence, mais ils ont « privatisé » la jeep pour rester à 2 parce que c’était leur voyage de noces ;) Finalement, ils nous ont trouvé tellement sympas, qu’on a fait tous les repas ensemble, qu’on se retrouvait aux stops pour rigoler esble…et ils nous ont aussi permis de bénéficier des services de leur guide, Jeanette qui elle était super bien, la pêche, le grand sourire et des infos intéressantes. Un bon petit groupe bien sympathique donc ;)

On a aussi eu droit à une petite brochette d’enfants trop mignons venus nous chanter des chansons, ils étaient très solennels, c’était hyper chou !

Image00011

Le lendemain, démarrage à 8h, pas de problème quand on se met au lit à 21h passés à peine, et qu’on n’a pas besoin de plus de 5 min pour se brosser les dents et enfiler son bonnet et sa polaire. Pas d’eau chaude ici, donc pas de douche !

On enchaîne deux lagunes, super belles.

Image00117

Avec bien sûr sur la route des paysages toujours aussi sublimes !

Image00025

Un petit désert de sel « salar de chalviri » au passage.

Image00029     Image00030

Des sources thermales où il a été tellement bon de se baigner !! Bon il nous a fallu du courage, parce que par 5° degrés dehors, avec du vent, faut quand même oser se mettre en maillot, mais une fois dedans, dans cette eau, à au moins 30 et quelques degrés, avec cette vue sublime…ahhhh qu’est ce qu’on est bien !!

Image00028     Image00037

Stop à la laguna verde, avec une eau verte comme son nom l’indique, vue sur le volcan Licancabur (5950m), compris dans le pack J

Image00034     Image00024

On traverse ensuite le désert de Dali, il porte ce nom parce que ses formations montagneuses colorées, et ses rochers isolés, auraient apparemment inspiré plusieurs compositions du peintre.

Image00056     Image00120

On s’arrête ensuite aux geysers Sol de Mañana (5000 m d’altitude) et on est tous scotchés d’être témoins d’autant d’activité géothermique ! On peut littéralement voir la vapeur sortir des trous de la terre, la boue bouillir dans les cratères, les fumerolles ici et là. C’était vraiment impressionnant !

Image00038    Image00039     Image00040

On termine la journée par la laguna Colorada, comme son nom l’indique elle est colorée J L’eau est rose/ rouge ici, la couleur venant d’algues marines présentes dans l’eau. Vous ajoutez à ça des centaines de flamands roses magnifiques et des lamas tout aussi beaux et vous avez un paysage surréaliste tellement beau !!

Image00116

On dirait presque que les lamas posent devant cette lagune. Enfin, sauf celui qui écarte les jambes pour faire ses besoins, je crois qu’il ne s’est pas rendu compte qu’il était sous les feux des projecteurs J

Image00036     Image00046

L’observation des flamands roses est aussi fascinante, franchement on se croirait dans un reportage de National Geographic, sauf que là, on est en live sur le terrain ! Juste se poser là et observer, ahhhh c’était beau !! Très beau !!

PANO FLAMMANDS

Une journée intense !! A chaque paysage, on trouve ça sublime et au paysage suivant, on trouve ça tout aussi sublime… pas de répit, on en prend plein plein les yeux et le soir autour du repas, on se pince pour être sûrs qu’on ne rêve pas ! J

3 ème jour, on commence la journée par un 2ème stop à la laguna Colorada, pour un paysage un peu différent, avec cette fois ci le reflet des montagnes sur l’eau, et la vapeur de l’eau chaude (contraste avec le mucho frio du matin) où les lamas s’abreuvent tranquillement… Comme si ce n’était pas assez beau comme ça ! Le spectacle est carrément hypnotisant !! Même si le grand froid ne risque pas de nous laisser nous assoupir J

Image00051

 

Image00052     Image00053

Sur la route vers le désert de roches, on croise quelques « lapins/écureils » farouches. Bon ils ont un  nom, que j’ai oublié, mais en gros je trouve qu’ils ressemblent à un lapin, avec une queue d’écureuil J ils sont tout mignons en tout cas.

Image00057

Le désert de roches, contient notamment cette formation naturelle, dessinée par l’érosion, « el arbol de piedra »

Image00054     Image00049

Bon il y a aussi un signe particulièrement évocateur pour indiquer les toilettes, je me demande si la pierre a aussi été taillée par l’érosion naturelle ? J

Image00055

Puis on enchaîne 4 lagunes (on pourrait presque se croire à des enchères J) toutes aussi belles les unes que les autres, avec des couleurs sublimes à chaque fois.

Image00060

 

Image00062

 

Image00068

Arrêt sur la voie de chemin de fer qui relie la Bolivie au Chili, c’est tellement surréaliste ces rails au milieu du désert ! ça donne envie de grimper dans ce train ! Mais à priori il ne transporte plus que des marchandises à présent, avec un départ une fois par jour. Dommage ! 

Image00078   Image00079    Image00080

Passage par le salar de Chiguana, pas loin de celui d’Uyuni, il est recouvert d’une très fine couche de sel, que le vent rapporte de son voisin.

Image00077

Le déjeuner sera pic nic today, derrière une montagne pour s’abriter du vent. Très sympa ! Ca c’était avant qu’on s’aperçoive de la présence de plein de petites souris, heureusement, c’était à la fin du repas J

Image00069     Image00070

Needless to say, que pour les toilettes, c’est aussi très souvent système D et il faut user de son imagination pour trouver des planques, au milieu des plantes, au haut d’une colline et même sous les rails du chemin de fer ; ça fait partie de l’aventure ! J

Stop dans un view point pour voir quelques volcans, dont le volcan actif Avaroa, en partie en Bolivie et en partie au Chili ; le flan avec la fumée au sommet se trouve côté chilien, donc impossible à voir depuis ici.

Image00074

Juste avant d’arriver au village où on passe la 3ème nuit, on passe devant des collines recouvertes entièrement de cactus géants, impressionnants ! Sachant qu’un cactus croit d’un centimètre par an, je vous laisse faire les calculs pour déduire l’âge de ceux qui font 3/4/5 mètres et plus ! Des vieux de la vieille !!

Image00071   Image00072  

A l’arrivée au village, super surprise, notre hôtel de sel (entièrement fabriqué en sel, de la table de chevet aux murs, aux tables à manger, aux bancs et chaises…bref vous avez compris ! J) s’avère être « grande classe !! », le meilleur qu’on ait eu ! On a même droit à une chambre chacun et même une douche chaude, waaaw !! Je ne vous raconte même pas comment on apprécie chaque seconde sous la douche chaude quand ça fait 3 jours qu’on en est privés et qu’on s’est ramassé juste toute la poussière du monde avec le vent, le désert… en voyage, le bonheur devient vraiment tout simple ! J

Image00084   Image00083   Image00082

On sort admirer la fin du coucher du soleil avec ces très belles couleurs dans le ciel. On dirait presque un dessin parfait… Comme pour se défendre dans ce rude concours de beauté, la lune, quasi pleine est tellement brillante ! Magnifique !

Image00076   Image00085   Image00086

Dernier jour, le départ est à 5h du matin, dans le noir, pour pouvoir voir le lever du soleil sur le salar d’Uyuni, depuis le sommet de l’île Inkawasi, une île, pleine de cactus géants, entourée non pas d’eau mais du désert de sel. Et dire qu’avant, il y a des milliers d’années, toute cette étendue de sel, plus vaste désert de sel au monde, avec près de 10 000 km2 de superficie à plus de 3600 m d’altitude, était un lac géant et que ces roches sur lesquelles nous nous tenons sont des coraux !! Waw !

La montée au sommet de l’île est un peu difficile de si bon matin, mais il y a beaucoup moins de vent, donc il fait pas trop froid, c’est agréable ; et puis le paysage en vaut le coût ! 

pano salar lever

Le lever du soleil est très beau, la lumière du jour et les rayons du soleil nous font peu à peu découvrir le salar, étendu de blanc à perte de vue, à 360°, très beau !

Image00095

Petite photo de groupe en descendant, on marche ensuite un peu autour de l’île, petit déj à l’air libre, on profite de cette belle vue.

GPE     Image00118

PTI DEJ      Image00099

Puis on se dirige vers un autre coin pour prendre les photos funny. Car une des spécialités ici, c’est de jouer avec les effets d’optique du salar pour faire des photos rigolotes. C’est ainsi que je me suis retrouvée pote avec une petite figurine de shrek, un porte clé de lama, et qu’on est tous passés à la poêle après avoir été pourchassés par Godzilla ! J

PANO FUNNY

Ce qui est dommage c’est que la partie où on s’arrête est bcp moins blanche qu’autour de l’île ; c’est un peu le cas de tout le salar (un peu beige/marron) en ce moment, car le vent pousse les « particules » issues des récoltes des cultures de Quinoa qui ont lieu à cette période de l’année.

Image00096     Image00101

La partie autour de l’île était bien plus blanche. A noter que la période où le salar est le plus blanc c’est juste après la saison des pluies qui « nettoie » tout, cad à partir d’Avril par là.

Bon ça reste beau tout de même, mais franchement, pas plus beau que tout le reste qu’on a vu les 3 précédents jours. Après autant de merveilles, ça reste une merveille de plus…Tout ça pour dire, que si jamais un jour vous allez en Bolivie pour visiter le salar d’Uyuni, ne faites surtout pas l’économie des 2 ou 3 jours en plus pour découvrir toutes les lagunes, déserts, volcans…autour !! ;)

Sinon, la grande partie du sel du salar est impropre à la consommation, et utilisé pour les constructions ; la partie propre à la consommation est « collectée » sous forme de petits amas et consacrée au marché local seulement.

Image00110

On passe également devant la statue de sel qui a été spécialement ajoutée cette année à l’occasion du passage du Paris/ Dakar par là en janvier. J’ignorais complètement que le rally Dakar 2014 s’est en fait passé au Pérou/ Bolivie et Chili !

Image00108     Image00109

Il y a également un endroit dans le salar avec plein de drapeaux de pays, dommage que le Maroc ne soit pas représenté.

Image00107

On finit le tour par la visite du cimetière de trains, près de la ville d’Uyuni. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un endroit où il ya des carcasses de très vieux trains à vapeur abandonnés. C’est un peu dommage, parce que ça aurait pu être davantage mis en valeur. Là c’est vraiment, au milieu des déchets… Toute la ville d’Uyuni est d’ailleurs entourée de déchets ambulants, c’est assez accablant tous ces sacs plastiques partout.

Image00111     Image00112

La ville en elle-même n’a pas tellement de charme non plus, ça fait un peu ville abandonnée.

Image00113

C’est le moment des aux revoirs avec le groupe, me voilà invitée donc à Bruxelles et à Londres J C’était bien chouette d’être avec des personnes aussi agréables !

Image00119

A présent, je dois organiser mon départ au Chili. Je sais que ça va être fastidieux mais ces 4 jours passés valent toutes les « petites peines ». C’était vraiment fabuleux !!

Probablement un de mes meilleurs moments tous voyages confondus, un concentré de merveilles pendant 4 jours full time. Loved it !!

 

Comments (2)

  • Guest - Let's Travel Happy

    In reply to: # 28 Report

    Yes! On est ensemble en ce moment, ça fait plaisir! :) Good pour l'inspiration, mais on doit quand même trouver une destination nouvelle pour y aller esble ;) Gros bisous!!

  • Guest - Imane

    Report

    Ahhh tu me fais rêver!! Vendu pour les prochaines vacances ;) Grosses bises et profites du Chili (et de la famille aussi il me semble?)!!!

Please login to comment

Visit the new site http://lbetting.co.uk/ for a ladbrokes review.